Lost In Translation

L'été de tous les dangers ..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Avery Belhaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avery Belhaven

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Avery Belhaven   Dim 15 Juil - 7:46

I. Identité

Nom: Belhaven
Prénom: Avery
Surnoms: Av', Avey, Belhaven...
Date et lieu de naissance 18 août à Perth, Australie
Classe et Groupe: Les autres

Histoire: Les Belhaven ne sont pas le meilleur exemple de la famille parfaite. Pourquoi? Eh bien, c’était parce que seulement un des adultes sur deux travaillait et que l’autre dépensait toute l’argent amassé en alcool. Rose, travaillait en tant que professeur de maternelle et elle vivait avec cet homme qui ne la respectait pas mais jamais, il ne la frappa. C’était sûrement l’unique bon côté de Clay qui passait ses journées à roupiller ou à manger en regardant l’unique télévision dans le seul fauteuil en bon état de l’appartement miteux ou la famille avait élu domicile. C’est bien loin des lofts ou des gigantesques studios ou les gens riches de l’Upper East Side habitent en plus d’avoir leurs chalets dans le nord et de leurs villas dans le sud. Non, la famille Belhaven n’avait rien, ou presque rien. Rare était les mois, dans la petite enfance d’Avery, que sa mère arrivait à payer le loyer, l’électricité, le chauffage, etc. Malgré tout, Rose aimait plus que tout ses deux petits trésors aux grands yeux bleus. Étant doué avec les jeunes enfants, elle leur racontait souvent des histoires sur les sorcières de Salem, un sujet que les deux gamins aimaient particulièrement puisqu’il s’agissait d’histoire sur leurs ancêtres. Ses histoires avaient toujours eut le don de les fasciner jusqu’à encore aujourd’hui. Certes, maintenant, les deux garçons on grandit et on beaucoup plus de difficulté à croire en la magie et aux trucs de sorcelleries comme avant mais n’empêche que cela reste toujours un sujet de discutions intéressant pour Avery.

La famille Belhaven se constitue de quatre membre, Clay, Rose et de leurs deux enfants qui on environ un an et quelques mois de différence, Davey et Avery. Cadet de la famille, Avery naquît un 18 août quelques jours avant que les cours ne commencent se qui permit à leur maman de reprendre du poil de la bête et de se remettre à enseigner aux jeunes enfants de la maternelle. Elle adorait plus que tout ses enfants s’était donc la raison qu’elle reprenait aussi tôt le travail, pour leur permettre de grandir avec un toit au-dessus de la tête et leur permettre d’avoir un petit quelque chose qui se consume lentement dans leur ventre. Rose était rempli de bonnes volontés tout comme ses deux garçons qui une fois assez vieux - quoi que trop jeunes pour les normes du travail - se mirent à travailler pour aider leur maman à y arriver. Comme l’argent ne pleuvait pas sur leur appartement de la plus basse classe sociale, il était plus que rare que les enfants reçoivent des cadeaux pour leurs anniversaires ou bien, pour Noël. Né le 18 août comme je l’ai déjà mentionné, Avery lui recevait comme présent ses bouquins et quelques crayons et gommes à effacer et rien n’était meilleur que le 25 décembre. Cette date était bien entendu la date de la fête préféré des enfants mais aussi, de la fête à Davey. Les cadeaux n’étaient guères meilleurs à cette époque de l’année puisque Davey, lui, recevait des nouvelles bottes d’hivers, un manteau ou même de nouveaux gants, et Ave’ lui, recevait soit les anciennes bottes, ou l’ancien manteau de son aîné. Rare était les moments ou il avait des vêtements tout neuf que personnes n’avaient jamais portés. Bon, le jeune gamin comprenait très bien le pourquoi mais n’empêche qu’il devait faire le grand garçon et remercier ses parents même s’il voyait son aîné se balader avec des nouvelles choses.

Très jeune, Avery dût se trouver un boulot pour aider Davey qui avait fait de même. Son tout premier emploi fut d’être camelot. Rien de plus ordinaire, mais au départ, il n’avait pas de vélo et donc, il devait se lever très tôt le matin pour pouvoir aller chercher les journaux et les livrer avant sept heure du matin pour ensuite aller à l’école. Ses journées se ressemblaient toutes, se tirer très tôt de son lit - plutôt un matelas au sol et de ses vêtements rouler en boule en guise d’oreiller - aller à pieds, livrer les journaux, revenir à la course puisque la dernière maison gardait un gros chien noir qui n’aimait pas vraiment les petits gamins camelots dans son genre puis, il devait se rendre à l’école ou il n’avait pas beaucoup d’amis puisqu’il était renfermé et n’osait pas s’ouvrir aux autres, revenir le soir se dépêcher à faire ses devoirs pour ensuite courir jusqu’à la pharmacie au coin de la rue - ou bien Drugstore selon votre préférence - pour aller bouger les boites ici et là tout en piquant subtilement des trucs d’hygiène pour sa famille pour finalement rentré chez lui vers 22 heures pour aller se coucher, enfin. Malgré cet horaire chargé, Avery réussissait assez bien à l’école. Certes il n’était pas le meilleur et il avait quelques petites difficultés en lecture et en écriture car il avait un problème de dyslexie mais il s’en sortait pas mal. Peut-être a-t-il une vie chargé déjà très jeune, mais cela ce passa tout avant ses six ans, là ou ses parents se séparèrent. Sa maman quitta avec seulement qu’un enfant sur deux, pas qu’elle n’aimait que Davey, mais plutôt parce que la cours en avait décidé. Bande de crétins...

Avery dût donc apprendre comment grandir tel un enfant normal. Enfin, le plus normal possible puisqu’à peine un an plus tard, Clay décida de s’embarquer dans cette histoire folle : venir habiter sur une île. Comme de raison, le père dut traîné son gamin - qui était déjà plus adulte que l’adulte lui-même - dans cette aventure. Sept ans et embarqué pour une destination inconnue avec un type qui n’était même pas capable de s’occupé comme il le faut de sa propre personne. Pas étonnant de savoir qu’Avery allait souvent voir ailleurs, à la recherche d’enfants avec qui passer le temps. En fait, il vieillit dans la maison de ses meilleurs potes : Chris, Josh et David. Ses trois gars-là, Avery ferait n’importe quoi pour eux : ils l’avait pratiquement accueillit dans leur famille. Ils étaient comme ses frères - et ils le sont encore! Ce n’est pas pour rien qu’à l’âge de 12 ans, les quatre garçons firent un pacte - avec l’emblème gravé dans la chair de leur avant-bras - qui les reliaient tous maintenant à agir comme des frères et qu’ils étaient hors de question qu’ils se trahissent entre eux. Dégoûtant? Peut-être mais au moins, Avery avait des gens sur qui compter. Ce fut même avec eux qu’il créa son groupe de musique. Occupant la place du batteur et du piano lorsqu’il en avait envi, les quatre adolescents passaient toute leurs journées à improviser, à jouer à l’extérieur tard le soir, à se produire en mini-concerts improvisés etc... Tout en attendant le jour ou finalement ils allaient pouvoir foutre le camps de cette île de merde une bonne fois pour toute. Au moins, cette “île” apprit au jeune Ave’ les bases de la survie en forêt : il y passait tout son temps lorsqu’il n’avait vraiment rien à faire. Il connaît à présent tout, comme un vrai petit boy-scout.

Petit secret qu’Avery garde pour lui-même est la cause de la mort de son père. Pourquoi la garde-t-il secret? Bien parce qu’il s’était arrangé pour glisser quelques plantes toxiques dans les nombreuses bières que son imbécile de père ingurgitait à longueur de journée. Ohhh... Voilà se qui arrive lorsqu’on ne fout rien de sa vie et que l’on boit comme un trou : on meurt d’une crise du foie. Pauvre homme, mais Avey était maintenant libre : personne pour lui lancer des tas d’insultes les plus grossières les unes que les autres. Un jeune junkie à toujours ses limites, non? Certes, il était découvert les nombreux sacs de cocaïnes que son père avait embarqué pour l’île. Point positif de l’avoir eut comme père n’est-ce pas Avery? Bref, maintenant âgé de 21 ans, et aussi curieux et désireux de se trouver une nouvelle drogue à se mettre dans le système, Belhaven c’est empresser d’aller sur le site du crash, en faisant bien attention pour se blesser lorsqu’il s’était aventuré dans la jungle. De toute façon, c’était pas comme s’il avait peur d’avoir mal! Ayant prit au moins la peine de s’être mis un petit sac de sa drogue dans la poche arrière de son jeans, Avery s’était mis en tête de se mêler aux nouveaux arrivants. Qui sait? Y aurait-il une quelqu’une qui pourrait faire chavirer son coeur, ou un nouveau copain avec qui se déchirer? C’est à voir...



II. Caractèristiques et Physique

Caractère: Le caractère du jeune homme est misé beaucoup plus sur la défensive. Pourquoi? Parce qu’il a peur qu’on découvre ses points faibles. Lorsqu’il est avec ses amis, il peut très bien être le pire des crétins qui a toujours un sourire qui flottant sur ses lèvres ou une petite réplique tout à fait inutile à dire. La présence de ses potes lui permet de le laisser aller : de laisser aller la pression et les responsabilités qu’il a en plus, ils lui permettent d’être plus lui-même car lorsqu’il est avec d’autre personne qui lui sont étrangères il devient presque asocial. Sous cette carapace, le jeune homme est quelqu’un aimant rendre service à ceux qu’il considère comme ses proches. Pas étonnant que lorsqu’on réussit à avoir sa confiance il laisse tomber ses airs de mauvais garçon pour laisser place à quelqu’un de beaucoup plus sensible et plus attachant. De plus, lorsqu’il a le coup de foudre pour une fille, il devint un Roméo en herbe, c’est-à-dire qu’il tombe dans le romantisme. Contrairement à se qu’on pourrait croire, Avery est un pacifiste né même s’il est toujours mêlé aux bagarres. Il va loin des ennuis et des bagarres mais lorsqu’il est prit au beau milieux d’une - ou bien, un de ses amis y est prit - il sait comment sortir les poings. Le sourire peut facilement atteindre ses lèvres puisqu’il n’est pas quelqu’un de difficile à faire vivre. Une ligne de coke par-ci par-là, une fin de semaine de camping, de bonnes soirées dans des boîtes de nuits plus une répétitions avec le groupe et vous faite sa journée!

Votre plus grande qualité: Ma fidélité
Votre plus grand défaut: Mon incapacité à laisser quelqu'un partir (autant relationnel que part décès)
Comment réagissez-vous à votre arrivée sur l'île?Ah, il la vie très bien, malgré le fait qu'il aimerait bien foutre le camps. En fait, il est ici depuis trop longtemps à son goût. Bon, il faut avouer que depuis son adolescence, il s'est pas mal éloigné de ceux qui était ses amis et qui sont maintenant devenu les « autres » pour les nouveaux arrivants. Il s'est peut-être éloigné, mais pas assez pour ne pas avoir les même idées qu'eux. Il a bien l'intention de se fondre dans la masse, voir si quelques personnes en vaut le déplacement et s'il pourrait trouver autre chose que de la cocaïne à se mettre dans le nez. Bon, oui il est junkie et qu'est-ce que ça peut bien vous faire? Il a des idées et comme n'importe qui des premiers habitants, il veut faire chier quelques personnes pour son bon plaisir personel.

Ce que vous avez emporté sur l'île: Un tas de choses... En fait, il pige dans les dernières réserves de son père qui avait emporté une quantité impressionante de drogues (juste de la cocaïne) et plusieurs barils de bières. Par contre, s'il continu à se rythme là, il devra bientôt se mettre en tête de faire un sevrage sinon... Enfin vous comprenez?

Physique: N’étant pas le plus imposant des hommes, Avery est de taille assez respectable et d’un poids relativement santé pour quelqu’un de sa stature. Certes son corps souffre quelque peu de la sous-alimentation mais pas assez pour que l’on puisse apercevoir ses côtes lorsqu’il ose enlever son chandail. En fait, ayant fait beaucoup d’exercice étant plus jeune - je suis assure qu’il se tenait en forme le plus possible puisqu’étant camelot durant un long moment, il ne pouvait jamais savoir précisément quand un de ses gros chiens aurait la brillante idée de le poursuivre - il en conserve quelques petits muscles qui ne sont pas extraordinaire, mais qui ont quand même une présence. Ayant les cheveux mi-long de couleur châtain avec des reflets plus clairs et plus foncé à certains endroits, ceux-ci font un jolis contrastent avec ses yeux bleus comme les ciels d’été. Côté vestimentaire, il doit se contenter de quelques vêtements qu’il hérita de son frère aîné puisqu’il est le plus jeune, Avey ne possède pas non plus une garde-robe complète, seulement deux jeans assez usés, trois chandails - dont seulement un n’a jamais été porté par son frère - de trois boxers et de seulement deux paires de chaussettes. Il n’est donc pas étonnant de savoir que le jeune homme sait comment fonctionne une machine à lavée...

Autres? Il porte toujours à son poignet un bracelet que son frère lui avait envoyé de NYC, en plus d’une chaînette argentée avec la bague de fiançaille de son grand-père comme pendentif. Également, un tic verbale qu’il a est qu’à presque toutes ses phrases il demande : alors tu piges? ou encore il a la manie agaçante d’appeler tout le monde « mon frère » ou « ma soeur. » Aussi, il lui arrive quelque fois - disons le franchement : très souvent - d’être maladroit et de ce planter en beauté.

III. Autres

Avatar: Chace Crawford
Votre Prénom: Audrey
Age: 15 ans
Précense sur le forum par sem: Assez souvent, sauf quand je travaille et quie je suis en panne d'inspi (mais même là je viens poster dans le flood Rolling Eyes )
Comment trouvez-vous le forum? Bien, sinon je ne me serais pas inscrite Razz
Autres? Petit papoute?


Dernière édition par le Mar 17 Juil - 8:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Swann

avatar

Nombre de messages : 82
Age : 24
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Avery Belhaven   Dim 15 Juil - 12:50

Bienvenue sur Lost in Translation ! Wink

Bonne continuation pour l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avery Belhaven

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Avery Belhaven   Mar 17 Juil - 8:44

Bon wala, j'ai finit Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Williams

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 26
Love X3' : Euh ... Hum ... C'est quoi ça ?
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Avery Belhaven   Mar 17 Juil - 10:15

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Waldorf
Gorgeous Admin ||
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 23
Citation : La classe est un art…et j’excelle dans ce domaine!
Love X3' : Max (L)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avery Belhaven   Mar 17 Juil - 14:27

Bienvenue et merci de t'être inscrite. Penses à mettre un avart;)
Validée

_________________

You touched my heart you touched my soul.
And love is blind and that I knew when,
My heart was blinded by you.
I've kissed your lips and held your head.
Shared your dreams and shared your bed.
I know you well, I know your smell.
I've been addicted to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostintranslation.top-board.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avery Belhaven   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avery Belhaven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Avery (en cour)
» Where is my mind ( Finn Avery )
» TEX AVERY, TOONS ET COMPAGNIE...
» [Finie]Présentation d'Avery Blackson | Validée
» M - Henry Avery - Mangemort - Médicomage // Julian Morris.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost In Translation :: Fiche de Présentation :: Validés-
Sauter vers: